L' ENVIRONNEMENT D'INFLUENCES


Économique
:

         Renouveau dans le paysage commercial urbain
(court-circuit, paniers de fruits et légumes, point-relais et plateformes de livraison de fruits et légumes)



          Augmentation permanente des prix de fruits et légumes


Politique :



« États généraux de l’alimentation » juillet-décembre 2017


       « Projet de loi pour l’équilibre des relations commerciales dans le secteur agricole et alimentaire et une alimentation saine, durable et accessible à tous » et de sa feuille de route 2018-2020


          Appels à projets des « Parisculteurs » de la Ville de Paris (avec objectif de végétaliser 100 hectares de bâti, dont 1/3 consacrés à l’agriculture urbaine)


Socioculturel :



      Essor de l’alimentation durable (labellisation des produits, traçabilité des produits, produits frais et bruts)


Développement de courants portés notamment par les locavores
(consommer des aliments cultivés et/ou produits à moins de 200 km)



        « 5 fruits et légumes » par jour


        Développement des modèles de fermes potagères urbaines sur toit-terrasse


         Demande de produits à haute valeur ajoutée pour la restauration notamment
(jeunes pousses, légumes anciens)


    
Technologique :



      Développement de la R&D et des techniques de culture hors-sol high-tech (hydroponie, aéroponie, aquaponie)